Accueil » Archives

Articles dans la catégorie La Petite Histoire

La Petite Histoire »

[11 déc 2010 | 4 519 views]
Louis XIV et les règles de fabrication du savon

La fabrication du savon de Marseille est née et s’est développée pendant des siècles uniquement de façon empirique, basée sur l’observation et la sensibilité humaines. Par la maîtrise de cette pâte, bouillonnante et fumante, les savonniers étaient qualifiés de «maîtres de feu», veillant sur une fabrication proche de l’alchimie.
En 1688, par l’édit de Colbert, Louis XIV institutionnalise le savon de Marseille en fixant les règles de sa fabrication.
Mais il faut attendre le début du XIXe siècle pour que le processus de saponification soit codifié puis conforté, ensuite, par le développement …

La Petite Histoire »

[27 avr 2010 | 5 327 views]
Le Livre des Parfums

Après le succès rencontré par son ouvrage “The book of perfume” (6ème édition), Eugène RIMMEL le complète par de nouvelles recherches et sort la version française en 1870. Historique, anecdotique mais aussi technique, ce livre nous mène à travers les âges, les pays et les odeurs. Ce cosmétologue notoire se décrit comme “un simple industriel sans aucune prétention littéraire” mais ce voyage initiatique au monde du parfum est délicat et enchanteur.
Les parfums entrèrent dans les rites de toutes les religions et nous les retrouvons en usage sur les autels …

La Petite Histoire, Vie Quotidienne »

[10 mar 2010 | 4 260 views]
Fabriquez votre Eau de Cologne Impériale

L’eau de Cologne trouve ses origines en Italie. Un négociant italien établi en Allemagne rapporta à Cologne, vers la fin du 17e siècle, une recette dont il confia le secret à son petit neveu, Jean-Marie Farina qui sut en assurer le succès. Revigorante et discrètement parfumée, cette composition suscite, vers 1760, un prodigieux engouement et de multiples émules.
La vogue de cette “eau admirable” ne se démentira pas au siècle suivant. Un authentique descendant de Farina, établi au 331 rue Saint-Honoré, aura pour client Napoléon 1er et sa soeur Pauline et, …

La Petite Histoire »

[10 fév 2010 | 4 052 views]
L’art de conserver sa beauté, selon les anciens

Ou… comment retrouver sa jeunesse grâce à un médecin du XVIIIe siècle
C’est en 1754 que paraît l’Abdeker ou l’art de conserver la beauté d’Antoine Le Camus. Le Camus était un médecin réputé pour avoir favorisé la longévité de la célèbre courtisane Ninon de Lenclos. A la place des ouvrages de recettes traditionnels, l’Abdeker se présente sous forme narrative qui se déploie autour d’un conte orientalisant et d’une histoire d’amour.
Abdeker ou l’art de conserver la beauté (1754), dont l’auteur Antoine Le Camus se plaît à dire qu’il est «la Traduction d’un …

La Petite Histoire, Vie Quotidienne »

[15 jan 2010 | 3 696 views]
Fabriquez votre dentifrice

Depuis des temps très anciens, beaucoup de cultures traditionnelles autour du monde ont nettoyé leurs dents en les frottant uniquement avec des brindilles ou des morceaux de bois.
La première référence connue à propos du dentifrice date d’un manuscrit égyptien du IVe siècle avant J.C. dans lequel il était prescrit un mélange de sel, de poivre, de feuilles de menthe et de fleurs d’iris. Il est possible aussi que les Égyptiens aient aussi employé un mélange de cendres et d’argile -voir notre recette ci-après.
Au début du 19e siècle, la brosse à …

La Petite Histoire »

[19 nov 2009 | 2 572 views]
Jeux d’enfants - suite : le Colin-maillard à la baguette

Dans ce jeu ancien, les joueurs (entre 10 et 30 participants) forment un cercle en se tenant tous par la main. Colin-maillard, les yeux bandés et une baguette à la main, se trouve au milieu du cercle.
Tous les joueurs dansent une ronde en chantant, et Colin-Maillard marche en se rapprochant des joueurs qui se déplacent pour l’éviter, mais sans se quitter la main. Colin-maillard, lorsqu’il se croit assez près pour toucher quelqu’un, étend sa baguette.
Si un joueur est touché tous les chants cessent et tout le monde s’arrête. Celui qui …

La Petite Histoire »

[30 oct 2009 | 3 836 views]
Le meilleur miel du monde ?

Depuis l’antiquité nous savons que le miel a été utilisé pour sucrer les aliments. Chez les Égyptiens, il fut en outre utilisé pour soigner, embellir la peau et embaumer les morts. Hippocrate affirmait que l’usage du miel conduisait à la plus extrême vieillesse, et le prescrivait pour combattre la fièvre, les blessures, les ulcères et les plaies purulentes. Au Moyen-Âge, il a été utilisé pour confire les fruits, afin de les conserver durant la longue période d’hiver. Plus récemment durant les deux grandes guerres on l’utilisait pour accélérer la cicatrisation …

La Petite Histoire »

[7 juil 2009 | 2 807 views]
Jeux d’enfants - suite : Le Tournoi

Voici un jeu qui qui amusait beaucoup les petits garçons d’autrefois… Il développe l’agilité et canalise l’énergie de façon ludique !
Le Tournoi
Nombre de joueurs : de 19 à 50
Il comporte un chef de partie, des chevaux et des cavaliers.
Il nous paraît à peine nécessaire d’indiquer que les chevaux doivent être les joueurs les plus robustes, les cavaliers, au contraire, les joueurs les plus légers.
Montures et cavaliers s’étant mutuellement choisis, on se divise en deux camps.
Les combattants se rangent sur deux lignes, à une certaine distance, chaque groupe ayant en face …

La Petite Histoire »

[6 mai 2009 | 2 357 views]
Jeux d’enfants - suite : le Grand Mogol

Replongeons-nous une fois de plus dans les anciens jeux d’enfant.
En voici un qui ne nécessitera pas non plus de grands moyens, pour le plus grand bonheur des enfants…
Le Grand Mogol
Nombre de joueurs : 10 à 20
Un joueur, désigné par le sort, monte sur une chaise, un banc, une table, etc., et y prend une pose majestueuse : c’est le Grand Mogol.
Ses camarades défilent un à un devant lui, et s’inclinant ou s’agenouillant, puis le regardant bien en face, prononcent par trois fois : Grand Mogol, je t’adore, sans rire ni …

La Petite Histoire, Vie Quotidienne »

[23 avr 2009 | 4 025 views]
Cléopâtre et le lait d’ânesse dans les cosmétiques

Le lait d’ânesse offre une teneur exceptionnelle en vitamine A, B, C et acides gras.
C’est un « tenseur » et un régénérant de la peau, qui permet de ralentir son vieillissement.
Ses effets dépuratifs et reconstituants permettent d’avoir une action bénéfique sur les affections cutanées allergiques, l’acné, le psoriasis.
Le lait d’ânesse est celui qui se rapproche le plus du lait maternelle.
C’est un lait précieux : alors qu’une vache en produit une trentaine de litres par jour, l’ânesse n’en produit qu’une demie cruche. En effet l’ânesse ne possède pas de réserve …