Accueil » La Petite Histoire

Le meilleur miel du monde ?

30 octobre 2009 4 085 views Aucun commentaire

Depuis l’antiquité nous savons que le miel a été utilisé pour sucrer les aliments. Chez les Égyptiens, il fut en outre utilisé pour soigner, embellir la peau et embaumer les morts. Hippocrate affirmait que l’usage du miel conduisait à la plus extrême vieillesse, et le prescrivait pour combattre la fièvre, les blessures, les ulcères et les plaies purulentes. Au Moyen-Âge, il a été utilisé pour confire les fruits, afin de les conserver durant la longue période d’hiver. Plus récemment durant les deux grandes guerres on l’utilisait pour accélérer la cicatrisation des plaies.

Il existe un miel au nectar harmonieusement parfumé et d’une incomparable saveur, qui fut tout particulièrement apprécié dans le passé, depuis l’époque antique : le Miel de Narbonne. Les Romains le considéraient comme le meilleur miel du monde, et il figurait sur les tables des plus grands empereurs de cette époque…
Le Miel de Narbonne est un miel de garrigue traditionnellement récolté dans les Corbières à la Saint Jean, date de la fin du printemps et de début de la période sèche. Il est d’ailleurs également appelé “Miel des Corbières“. La densité exceptionnelles en fleurs de garrigue dans cette région au pied des Pyrénées (thym, romarin et autres espèces particulièrement aromatiques), ainsi que la richesse de ses micro-climats, y donne un miel au goût et au bouquet inégalés, qui en a fait sa réputation, associant la douceur et la fraîcheur du miel de romarin, la puissance des arômes des miels de thym et de lavande, et la touche délicate des autres fleurs de garrigue du printemps.
Ce miel a fait écrire, au Moyen–Âge, à Guillaume au Courb Nez dans son Roman : « Nule part n’ot remes mel meillour, Fors à Narbone » (il n’est nulle part de meilleur miel qu’à Narbonne).

Aujourd’hui, la renommée de ce miel dépasse toujours nos frontières…

Credit photo : Scott Bauer - USDA - US Department of Agriculture - Agricultural Research Service

Laissez votre message !

Rédigez votre message ci-dessous ou créez un rétrolien depuis votre propre site web. Vous pouvez aussi suivre les réponses via le flux RSS.